L’Histoire de la Maison Solstiss

À la voir si fine, si délicate, si précieuse, presque divine, on penserait que la dentelle de Calais-Caudry a pris naissance sous les doigts des dentellières à la minutie légendaire. Personne n'imaginerait que tant de délicatesse et de raffinement puissent sortir du métier à tisser Leavers, du nom de son inventeur, importé en France depuis l'Angleterre en 1879.


Somme de roulements, de mécanismes, de manomètres, l'engin délivre mètre après mètre, à la cadence lente mais assurée, l'élégance, la quintessence, la complexité d'une dentelle à la subtilité inégalable.


C'est en 1974, soit un siècle après la naissance de la dentelle Leavers, que la Maison Solstiss, à son tour, prend vie. Union de cinq dentelliers illustres (Ledieu Beauvillain, Henri et Victor Machu, Robert Belot, Edouard Beauvillain), ils décident de mettre en commun leur savoir-faire et de le faire savoir au monde. 



L’Histoire de La Dentelle Leavers


Centenaire, le savoir-faire de la Maison Solstiss s'est transmis pendant plusieurs générations sans jamais quitter les ateliers. Les doigts qui animent le métier ont changé mais les gestes sont restés les mêmes. Un apprentissage long et unique pour un résultat inimitable, tel est le secret de la maison Solstiss. La vidéo ci-dessus lève le voile sur nos secrets de fabrication.


Solstiss aujourd’hui  


Le raffinement de la dentelle Solstiss s'expose et s'exporte dans le monde entier. Déclarée Entreprise du Patrimoine Vivant en 2011, la maison est devenue en quelques années une figure de l'exception française, symbole de qualité, de maîtrise et d'un savoir-faire préservé. C'est d'ailleurs pour cela que Solstiss compte parmi ses clients les enseignes les plus prestigieuses du monde de la mode.


EnregistrerEnregistrer

Menu